ven. 12 juil. | à l'envers - bistrot boutique événements

#débat échange - Le véganisme: un mode de vie qui dérange. Dom Compare

Le temps que vous mettrez à lire cette phrase, soient environ 8 secondes, 280 000 animaux auront été massacrés sur cette planète pour finir dans vos assiettes… Sortie dédicace d'un livre de cuisine. sur réservation - toute somme versée fera l'objet d'un don à une association
Les inscriptions sont closes
#débat échange - Le véganisme: un mode de vie qui dérange. Dom Compare

Heure et lieu

12 juil. 2019 à 19:30
à l'envers - bistrot boutique événements, 1 Rue d'Alembert, 38000 Grenoble, France

À propos de l'événement

Soirée débat discussion à l'occasion de la sortie du livre de recette "100%végan" de Dom Compare.

« L’argument de base est simple. S’il est possible de vivre sans infliger de souffrances non nécessaires aux animaux, alors nous devrions le faire.*» 

Si le végétarisme est assez bien connu du grand public, le végétalisme - et plus encore le véganisme - le sont nettement moins et sont souvent assimilés à une lubie-de-bobos-nantis qui passera avec le temps…

Et pourtant, le véganisme est un mode de vie qui se veut respectueux de tous les êtres vivants et sentients en particulier: quoi de mal à cela ? Mais «le véganisme fait peur. Le véganisme fait chier. Il nous intime de changer nos habitudes (surtout alimentaires) et en appelle à notre responsabilité morale. Sa simple existence -et la possibilité qu’il incarne- rend chaque jour l’omnivore un peu plus complice du zoocide qu’il ne veut pas voir*.». 

La conversation proposée le 12 juillet a pour ambition de faire découvrir l’alimentation végétalienne et le mode de vie végan, de montrer que les amateurs de bonne chère peuvent devenir sans crainte végétaliens à condition d'être avertis des carences qu’entraine cette alimentation et de savoir les déjouer. 

(*)Martin Gibert, docteur en philosophie, chercheur en éthique; in « Voir son steak comme un animal mort », Lux Éd., 2015.

Les inscriptions sont closes